La greffe capillaire FUE DHI

A qui s'adressera la technique d'implant cheveux?

La chirurgie par implants capillaires ou greffe capillaire convient pour toutes les personnes souffrant d’une calvitie androgénétique. Cette alopécie est d’origine héréditaire. Elle est, due à la transformation de testostérone en dihydrotestostérone (DHT) : Les cycles pilaires se succèdent à un rythme trop rapide et les cheveux ne repoussent plus.

Ce phénomène touche majoritairement les hommes (50% après 50 ans). La calvitie touche d’abord le front et les tempes puis va s’étendre progressivement sur l’ensemble de tout le crâne. Plus elle apparait tôt et plus la calvitie sera sévère.

Chez les femmes, la perte de cheveux est plus diffuse et survient en général après la ménopause par baisse des hormones féminines qui sont protectrices du phénomène de perte de cheveux. Les cheveux sont alors plus fragiles et leur durée de vie diminue.

Si les traitements par médicaments, cosmétologie ou PRP s’avèrent très utiles, il existe un moment ou l’intensité de la perte de cheveux fera envisager une solution par greffe capillaire.

La première consultation

Les besoins de chaque patiente ou patient sont uniques. La première consultation permet de définir un protocole de traitement personnalisé relatif à vos envies et à votre état de santé (vérification des contre-indications).

Je vous expliquerai la technique envisagée, le déroulement de la ou des séances, nous prendrons des photos et je vous communiquerai toutes les informations nécessaires ainsi qu’un devis détaillé et sur mesure.

Les zones concernées

Ligne frontale

Tempes

Sommet du crane

Un interrogatoire ainsi qu’un examen précis de votre situation capillaire permettra de déterminer :
– Vos antécédents familiaux
– Vos antécédents personnels
– La chronologie de votre perte de cheveux.
– L’historique des traitements que vous avez déjà entrepris.

Ensuite, un examen complet et précis du cuir chevelu sera effectué à l’aide d’une caméra spéciale permettant une analyse fine du cuir chevelu avec :
– Photo documentation standardisée pour pouvoir suivre l’évolution.
– Comptage du nombre de cheveux par cm2.
– Évaluation de la qualité du cheveux, de la vascularisation du bulbe capillaire, du PH, de la sécrétion de sébum.
– Évaluation de la densité capillaire.
– Évaluation de l’épaisseur des cheveux.
– Rapport entre les cheveux en phase de pousse et ceux en phase de décroissance.
– Envoie d’un rapport à un centre d’analyse et retour en moins de 72 h.
Cette analyse permettra de déterminer avec précision les capacités de la zone donneuse ainsi que le nombre de greffons nécessaires pour donner un résultat optimum à la transplantation.

Les résultats

Les cheveux repoussent à partir du troisième mois et le résultat est visible à partir du sixième mois pour être définitif après un an. Il n’y a aucune cicatrice apparente même avec les cheveux très courts.

Les services associés

Il est recommandé de combiner les implants capillaires avec des injections de PRP, des injections de multivitamines et des compléments alimentaires fortifiant le cuir chevelu.

Nos tarifs pour une greffe de cheveux DHI

Le tarif d’une greffe diffère en fonction des besoins du patient et de la taille de la zone à traiter :

  • 1000 greffons : 2400 euros
  • 1500 greffons : 3300 euros
  • 2000 greffons : 4000 euros
  • 2500 greffons : 4500 euros
  • 3000 greffons : 5400 euros
  • 4000 greffons : 7200 Euros
  • 5000 greffons : 9000 euros

Vous pouvez remplir le dossier et nous envoyer vos photo pour un devis estimatif ou demander une consultation spécialisée (possible en viso pour une premier rendez-vous ) mais ensuite une consultation physique sera nécessaire.

Les prix : attention aux destinations low cost

Attention aux destination low cost pour les greffes capillaires.

Des offres de greffe capillaire à prix défiant toute concurrence pour un nombre de greffons énorme sont de plus en plus présentent.
Il faut rappeler que la greffe capillaire est un processus complexe et qu’une zone donneuse contient un nombre limité de greffons.
Ainsi tous les professionnels qualifiés conviendront qu’il n’est ni raisonnable ni sérieux de proposer des sessions de mega greffe capillaire de 4000 ou 5000 greffons en une seule intervention comme cela est trop souvent proposer dans ces destinations low cost.

La greffe capillaire doit être réalisée avec un fort sens esthétique et une vison raisonnée sur le long terme : ce n’est pas une compétition à celui qui propose le plus grand nombre de greffons au prix le plus attractif !

Et ce pour plusieurs raisons :
On ne vous prévient que très peu qu’une intervention de 4000 ou 5000 greffons est très, très, très longue : jusqu’à 12 h en tout.
Même bien installé une durée d’intervention aussi longue est pénible et difficile à supporter pour le patient mais il est également plus difficile pour le praticien et son équipe qui réalise la greffe de rester aussi concentré sur une intervention de 12 h que sur une intervention de 5 h avec les risques d’une qualité d’implantation de moins bonne qualité.

Une durée d’anesthésie aussi longue nécessite de grandes doses d’anesthésiant et des risques d’effets secondaires sérieux : malaise, dépression cardio respiratoire, choc. Soyez donc prudent et ne mettez pas votre santé en jeu pour une greffe capillaire dans des cliniques réalisant des interventions de durée trop longues et inadapté aux bonnes pratiques médicales.

Un bon prélèvement implique qu’il y ait une certaine distance entre chaque greffon prélevé sinon on risque d’abimer définitivement la zone donneuse soit en prélevant trop serré et en lésant les follicules voisins soit en prélevant en trop grande nombre ce qui peut alors compliquer la cicatrisation et donner un aspect mité au cuir chevelu de la zone occipitale donneuse.

Il vaut bien mieux pratiquer une greffe avec un nombre de greffons raisonnée en sachant que cela préserve la zone donneuse et se dire qu’il faudra peut être une nouvelle intervention dans le futur plutôt que de saccager la zone donneuse et d’anéantir à tout jamais toute possibilité de nouvelle greffe si la calvitie venait à évoluer.
Car si les greffons réimplantés ne tomberont pas (ils sont issus de la couronne occipitale non androgéno dépendante) il n’en va as de même des cheveux natifs de la zone ou sévie la perte de cheveux qui risquent de tomber avec une progression de la zone de calvitie.

De même lors de la réimplantation d’un trop grand nombre de greffons sur la zone receveuse, cela donne une réimplantation parfois trop serrée avec un risque de lésion des cheveux existant sur la zone que l’on traite. Ce serait un comble de greffer au détriment des cheveux existant.

Ensuite lorsque l’on vous promet beaucoup de greffons demandez vous si :

Ils peuvent prouver à l’aide d’un comptage ce qu’ils avancent. Il est trop facile de promettre 5000 et de réaliser beaucoup moins.
Nous à la clinique méditerranée notre matériel de prélèvement motorisé des greffons permet un comptage précis et visible par le patient du nombre de greffons prélevés.

Ils peuvent prouver que les greffons prélevés ont été prélevés dans les règles de l’art, sans détérioration ou transection du bulbe (section lors du prélèvement raboutissant à un greffon sans bulbe donc inutile car il ne pourra pas donner naissance à des cheveux de repousse). A la clinique méditerranée vos greffons seront prélevés et réimplantés en prenant un soin extrême et cela vous sera montré sur une analyse au microscope retransmis sur écran de vos greffons prélevés.

Il vaut bien mieux prélever et greffer 3000 greffons de très bonne qualité dont on a pris soin et avec un taux de repousse proche de 100 % plutôt que 5000 mal prélevés ou mal réimplantés avec au final un taux de repousse inférieur à 50 %. La qualité de l’équipe soignante joue ici un grand rôle. En effet si l’on veut une équipe compétente et bien formée cela nécessite un grand investissement et les cliniques low cost se contentent d’employer du personnel non qualifié formés à la va vite et très mal rémunérés.

Alors méfiez vous des offres trop alléchantes car le remède sera souvent pire que le mal, avec une zone donneuse ravagée ne permettant plus de restauration ultérieure et une zone receveuse potentiellement abimée ou mal implantée ( implantation dans le mauvais sens de pousse ) ou avec un faible taux de repousse.
Des prix trop bas doivent tirer la sonnette d’alarme dans votre tête : comment arrivent- ils à proposer ce type de tarifs ? car les cliniques low cost à l’étranger ne sont pas dirigées par des mécènes : leur but est d’être rentable en faisant un maximum de patients attirés par des prix attractifs. Mais qu’adviendra t’il une fois rentré dans votre pays ? vous n’aurez aucun moyen de réclamation si le travail est mal fait.


Pour baisser le côut d’une intervention il faut obligatoirement faire l’impasse sur certaines choses :
Personnel non qualifié et sous rémunéré.
Condition d’hygiène non respectée.
Traçabilité des produits floue.
Matériel utilisé de moins bonne qualité.
Technique utilisée inadéquate.
Manque de suivi : la clinique vous propose t’elle un accompagnement avec des cosmétiques adaptés, du PRP, des séances de lampe LED inclus dans le prix de votre greffe ?
Le médecin est il présent ? car rappelons que c’est un acte médical (pratiqué certes en équipe mais le médecin se doit d’être présent).
Encore une fois les risque sont grands :
Cicatrice sur la zone donneuse,
Cicatrice sur la zone receveuse,
Implantation peu naturelle champs de poireaux ou dans le mauvais sens d’implantation.
Mauvais taux de repousse.

Alors ne vous y trompez pas et choisissez un médecin avec une équipe formée et reconnue soucieux du résultat et de votre intérêt sur le court mais aussi sur le moyen et le long terme. Une équipe prenant compte de l’évolution possible de votre calvitie et n’essayant pas de vous vendre et de vous faire miroiter le plus grand nombre de greffons possible en une seule intervention. Des qualités que nous trouvons indispensable et qui font partie intégrante de nos pratiques à la clinique Méditerranée.

Up